Le portage temporaire

La coopérative est couveuse d’entreprise.
Elle assure l’hébergement juridique, fiscal et comptable de l’activité économique.
Pour...

  • Sécuriser le foncier avec la CIAP co-preneuse du bail
  • Mettre en place son outil de production et réaliser les premiers investissements 
  • Développer son activité économique progressivement de manière légale et sécurisée
  • Permettre la création d’activité ou d’un atelier sur une ferme
  • Assurer les transmissions et lisser les problèmes de temporalité

Pour qui ?

Pour toute personne qui a un projet d’installation professionnelle en agriculture et un dimensionnement économique bien avancé.

En pratique

  • Durée : 12 mois renouvelables.
  • Statut : La personne garde son statut antérieur et ses minimas sociaux.

Les modalités

  • Contrat : Un CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise), contrat d’accompagnement et contrat commercial, lie le porteur de projet à la CIAP et l’engage à hauteur des dépenses avancées.
  • Une responsabilité partagée et mutualisée à la gestion et la comptabilité
  • Financement par la CIAP : une avance d’un montant maximum de 40 000€ (dont 30 000€ pour l’investissement et 10 000€ en avance de trésorerie)
  • Un accompagnement global et un suivi individualisé par des professionnels de la coopérative et par un paysan référent sur son territoire.
  • Rachat de l’activité à la sortie : rétribution du bénéfice sous forme de rémunération ou rachat du déficit + achat des investissements à la CIAP

Conditions et contact

  • Entrée validée par un comité d’engagement avec présentation du projet et d’un budget prévisionnel
  • Conditions tarifaires : 500€ par an + 5% du volume d’activité + 3,5 % du montant de financement

Intéressé.e ?